aviatorsoft Wilco Publishing Flight Experience
 

Boeing 737-900ER par Ariane Design


En raison de nombreuses remarques relatives à cet article, nous précisons que les informations ci-dessous sont valides au moment de l'écriture de ces lignes, et que nous ne tenons pas compte de l'évolution du temps et de la comparaison à de nouveaux addons. Lors de nos tests, nous n'avons rencontrés aucun problème, contrairement à de nombreux utilisateurs. Nous n'avons pas non plus inclu le côté commerciale de l'éditeur.

Présentation

Le 737-900ER est un avion qui a été conçu pour le "long range" (grande distance). Il peut parcourir jusqu'à 3200Nm (5925Kms) avec 215 passagers. Pas vraiment commun pour un avion au fuselage d'un appareil de type régional. En effet, le 737-900ER possède deux réservoirs de carburant supplémentaires. Cet avion est très intéressant pour les compagnies aériennes, car il pèse 5 tonnes de moins que l'A-321. Motorisé par deux nouveaux modèles de CFM (CFM56-7), il peut avoir une vitesse de croisière de M0.78 (M0.74 pour les versions précédentes de 737), avec une vitesse de pointe de M0.82.


Cela fait quelque temps que nous attendions tous la sortie très prometteuse du nouvel addon d'Ariane Design, le 737-900ER. Cet avion fraichement sorti des usines de Boeing, ne présente pas forcément de nouveautés "avioniquement" parlant, par rapport aux 737 NG (Next Generation) précédents, mais Ariane Design prouve que l'éditeur programme son avenir, car le 737-900ER n'est compatible qu'avec Flight Simulator X. Autant vous dire que ce simulateur est très complet, avec un savoir faire déjà bien rodé sur cet appareil. Vous y retrouverez un réalisme quasiment jamais atteint sur un simulateur grand public. Un addon aussi parfait cache forcément quelques points noirs, lisez le test jusqu'au bout, et faites votre propre opinion.

Acquisition du produit

Deux moyens existent pour obtenir cet addon : l'une par version téléchargeable, l'autre en version boite. La première consiste à acheter, puis télécharger le produit directement sur le site de l'éditeur. Cette solution présente néanmoins un inconvénient : en effet, l'activation du produit par une clé de série 128Bit peut prendre parfois quelques jours ; dommage, quand on vient d'acheter un produit, sans pouvoir l'essayer maintenant. Il existe aussi une version boite, un peu plus chère, mais relative à la qualité du simulateur. Elle contient des fiches imprimées, telles que les performances, les check-lists,…

Bien sûr, quelle que soit la version que vous achetez, un guide de référence de 40 pages et un manuel d'opération de 108 pages vous sont fournis au format PDF. Ariane y présente son produit de manière très complète et très illustrée, avec un vol tutoriel expliqué de A à Z. Le débutant s'y retrouvera donc, grâce aux check-lists pourvues d'images.


La qualité et la complexité de ce produit ont forcément un coup. Le prix risque d'en faire frémir certains. Il existe 2 versions de l'addon 737-900ER. La première est une version classique, très intéressante pour les personnes au budget réduit. Son prix est de 65 € pour la version téléchargeable, et 75 € pour la version boite. La seconde est une version qui comprend quelques améliorations, comme le son "avancé" des moteurs, et d'autres goodies, comme la possibilité de sauvegarder votre plan de vol dans le FMC. Le prix de cette version est de 92 € pour la version téléchargeable, et de 100 € pour la version boite.

Modélisation externe

Ariane Design va vous surprendre, en ayant réalisé un fuselage ultra précis, jusqu'à lire les signalisations d'avertissements ("Attention Danger" par exemple). Les différentes trappes, telles que la Outflow valve (appelée "vanne de pressurisation"), ou les Pack Air inlet (entrée d'air des groupes de conditionnement d'air), peuvent être mises en fonctionnement.


Ariane Design a aussi pensé aux petits gadgets qui rendent notre 737 très attractif au sol, comme l'ouverture des portes passagers, des soutes à bagages, déploiement de l'échelle, la mise en place des cales de roue, cache-moteur,… Toutes les antennes et sondes au dessus et en dessous du fuselage sont présentes et bien positionnées (VHF, sondes pitots,…).



L'éditeur a réalisé une modélisation externe très fidèle à la réalité, et on ne peut qu'admirer le travail jusqu'au moindre détail avec une fluidité remarquable. Lors de l'achat, la seule livrée disponible est un 737-900ER en phase de vol d'essais, sans peinture ni logo. Pour obtenir de 8 nouvelles livrées, vous devrez débourser 29 €.

Inside the cockpit

Nous voici donc installés dans le poste de pilotage de style "glass cockpit" du 737 NG. Il tellement rare de rentrer dans un cockpit entièrement en trois dimensions aussi bien réussi qu'il est difficile de tout vous décrire jusqu'au plus petit détail. Les voyants vont jusqu'à vous éblouir, dus à l'incandescence de l'ampoule. L'ambiance acoustique réaliste est au rendez-vous, avec un son de cockpit reproduit jusqu'au moindre détail. Chaque switch possède son propre bruit lorsqu'il est actionné. Les EFIS (Electronic Flight Instrument System) ont été recréés avec soin : une telle finesse avec une telle fluidité n'est pas courante dans les addons aussi complets. Un coup de cœur sur le panneau Overhead, qui est pour moi l'élément que je regarde le plus avec plaisir. Je ressens parfois l'impression de ne plus être dans un simulateur, mais dans un 737 grandeur réelle. Mouvoir les différents switch, cache-switchs et interrupteurs devient un pur moment de bonheur !


La grande nouveauté dans le 737-900ER, est le HUD (Head Up Display, ou écran "tête haute") entièrement fonctionnel, avec son panneau de commande sur le pédestal. Ce petit gadget est très pratique pour les approches à très faible visibilité, car il vous affiche toutes vos données de vol. Il est très complet, bien modélisé et fluide. Bien sur, le HUD est amovible, et peut se rétracter à côté de l'overhead pour ne pas gêner. Il est possible d'ouvrir le Windshield latéral par un simple click sur la poignée du pare-brise. L'éclairage a été particulièrement bien travaillé, comme les flood lights, instrument lights, dome lights, malgré un petit bug qui sera prochainement corrigé.


Bien sûr, un tel réalisme visuel a un impact sur la fluidité générale du simulateur. Ariane Design a donc pensé aux configurations les plus modestes : en effet, il est possible de régler le taux de rafraichissement des EFIS, voire de les désactiver (pour ceux du copilote par exemple), afin d'optimiser le taux d'affichage d'image par seconde. C'est une option très intéressante, voire cruciale pour l'éventuel client n'ayant pas un PC de type "hardcore-gamer". Il faut prendre en compte qu'Ariane Design n'offre pas de cockpit 2D, seul le cockpit 3D est exploitable.

Les circuits Avion

Malgré quelques bugs qui ressemblent plus à des oublis plutôt qu'à un manque de savoir faire de l'éditeur, les différents circuits avion sont dans l'ensemble bien modélisés avec une logique proche du vrai 737. Nous verrons que quelques uns de ces circuits manquent à l'appel et que le puriste en regrettera l'absence. Voici le détail de quelques-uns de ces circuits :
Circuit ELEC: Les alarmes sont fonctionnelles. Les logiques de transfert électriques sont respectées entre le groupe de parc, la GEN APU et les GEN moteurs. Les génératrices sont débrayables manuellement en cas de surchauffe. L'afficheur des paramètres AC/DC et fréquence (Alternatif Curent et Direct Curent) est entièrement opérationnel.


Circuit HYD: Le circuit hydraulique du 737 n'est pas très compliqué. Il n'y a que deux circuits, donc 2 pompes moteurs et 2 pompes électriques. La mise en pression du circuit hydraulique doit être surveillée sur la page SYSTEM de l'EICAS inférieur. Petite surprise, la gauge de l'accumulateur secours de freinage est simulée, même si la perte de freinage n'est pas reproduite.
Circuit FUEL: De multiples pompes pour gérer les 5 réservoirs du 737-900ER (Centre, gauche, droit, avant et arrière), avec une Crossfeed valve (vanne d'intercommunication). La consommation de l'APU et des moteurs est réaliste, au point de veiller à la consommation de l’APU au sol, afin de ne pas déséquilibrer l’appareil.

Circuit Pneumatique: Entièrement fonctionnel, avec transfert pneumatique, très pratique pour démarrer un moteur avec l'air provenant de l'autre moteur. L'indicateur de pression est lui aussi très bien modélisé, car il simule les variations de pression, liées à la mise en route des packs ou l'application d'une source différente. Le circuit conditionnement d'air n'est pas du tout simulé. Dommage, car les gauges concernant la pressurisation fonctionnent…


Circuit Commande de vol: Petite déception, car il n'y a aucune gestion du système Alternate (secours) des commandes de vol. En revanche, vous pouvez quand même actionner les switchs et constater que les voyants d'alarme s'allument. Le temps de vitesse de sortie des volets en hydraulique est la même qu'en sortie électrique, ce qui enlève une touche de réalisme Circuit moteurs : Un son presque parfait, avec un bon cycle de démarrage, même si ce dernier est un peu brutal. La logique des conditions de mise en route (Carburant et pneumatique) est respectée. La poussée au décollage semble réaliste, mais (c'est un avis personnel), je trouve que l'avion a un peu de mal à perdre de la vitesse, peut-être due à l'inertie dynamique de ce modèle.

Le FMC (Flight Management Computer)

Rentrons maintenant dans le cerveau de l'avion. Le FMC est une partie sur laquelle Ariane Design a "mis le paquet". Les puristes vont être servis ! Après l'alignement et la mise en fonctionnement des deux systèmes inertiels, le FMC devient le terrain de jeux des maniaques de la navigation. Le CDU peut être affiché en fenêtre 2D, ou visible dans le cockpit 3D, mais sur ce dernier affichage, le pad (clavier) ne peut pas être utilisé. Un patch ne tardera pas à faire fonctionner le CDU en vue 3D. De la page INIT REF jusqu'au N1 LIMIT, tout y est ! Le mode Holding paterne est fonctionnel, mais son ajustement ne semble pas fonctionner. Le réglage des performances au décollage fonctionne parfaitement, et vous calcule les vitesses (V1, V2 et Rotation), régimes moteurs (N1 Limit), ainsi que l'ajustement des trims.


On peut affiner sa courbe de montée ou de descente, sa vitesse et altitude de croisière tout en prenant en compte le Cost-index initialement programmé par vos soins. Votre FMC peut calculer sa trajectoire avec deux modes : soit vous passez au dessus du Waypoint de votre route, soit le FMC calcule une anticipation au virage, et tourne juste avant le waypoint, afin de ne pas s'écarter du plan de vol. Vous pouvez rentrer les bearing distance, par rapport à un VOR, en fonction du radial et de la distance sélectionnés. D'autres fonctions vont venir s'ajouter à la liste des opérations possibles du FMC, grâce à un patch qui devrait prochainement être publié gratuitement.

Pilote automatique :

Ariane design nous surprend encore avec la précision et la fluidité de son pilote automatique. Il répond efficacement aux ordres du pilote et du FMC en respectant le Bank angle réglé sur le MCP. L'atterrissage devient tout simplement un plaisir, grâce à l'auto-land CAT III qui nous mène jusqu'au touché des roues sur la piste avec un FLARE (arrondi) très bien simulé. Vous entendrez bien sûr le GPWS vous alerter en cas de mauvais positionnement lors de l'approche. La logique du dispositif de ralentissement est très bien respectée, avec les différentes conditions pour activer ou désactiver tel ou tel dispositif de freinage (Spoilers, inverseurs de poussée et frein de roues).


Avionique:

La navigation est parfaitement représentée sur l'EHSI. On y voit précisément notre chemin à parcourir (en rose), ou le chemin en cours de modification (en pointillé bleu). . On peut y afficher des aides, comme les VOR, WAYPOINTs, Aéroports,… L'affichage du T/C (Top of climb) et du T/D (Top of descent) est présent, ainsi que la tendance d'arrivée à l'altitude selectionnée (parabole verte sur l'EHSI). Il aurait été plus souhaitable d'avoir un peu plus de précision sur le panneau de commandes du PFD/HSI, et du réglage du QNH. Idem pour la sélection des fréquences NAV/COM/ADF. En effet, les utilisateurs de TrackIr peuvent rencontrer quelques difficultés pour accéder à certaines touches avec précisions. Mais un TrackIR bien réglé peut palier à ce problème. Ariane Design a décidé de nous laisser le choix entre les deux MCP des 737 nouvelles générations.


Peut-être par peur de ralentir le jeu, et de profiter pleinement du simulateur, Ariane Design n'a pas inclu de Radar météo ni d'EGPWS (Avertisseur de relief avancé, normalement visible sur l'EHSI) dans son Addon. On regrettera aussi l'absence des différents tests, accessibles en réalité du bout des doigts des pilotes, comme l'inévitable essai incendie moteur/APU, ou le stall warning (avertisseur de décrochage). En revanche, on aura le plaisir d'actionner le Light Test, et d'admirer le beau travail d'Ariane Design sur la qualité des voyants. Le TCAS est parfaitement modélisé, avec les différents codes de symboles et de couleurs. Il peut vous ordonner un changement d'attitude, en positionnant une enveloppe à éviter sur l'horizon artificiel du PFD, ainsi que des ordres vocaux.

Conclusion:

Ariane Design prouve que l'on peut friser l'excellence sur un simulateur grand public, avec un addon presque complet, de par sa qualité graphique, ainsi que par son réalisme époustouflant. Est ce que son prix qui fait jaillir de longs débats, est réellement justifié ? La réponse : pour le simple simmeur, NON, pour le simmeur expérimenté, OUI. En effet, Ariane Design donne l'impression de vouloir toucher une clientèle de haut niveau. Il reste encore quelques bugs, qui heureusement, la plupart seront fixés dans le patch qui sera publié prochainement. Hormis les quelques points noirs présents dans l’addon, on ne peut qu'admirer le long travail et le soin qui a été apporté au FMC et aux EFIS, ce qui enchantera les puristes de la navigation. On notera une amélioration du service clientèle grâce à l’ouverture d’un forum, et un mode de distribution plus ergonomique que les premières éditions d’Ariane Design.
Nous pouvons donc en conclure que l'addon 737-900ER est un must-have pour les personnes cherchant les sensations les plus proches de la réalité. Il ne manque vraiment pas grand-chose pour qualifier cet addon comme le plus complet et le plus réel. Attendons de constater les améliorations dans les prochains patchs. Les quatre années nécessaires au développement ont donc porté leurs fruits. Ariane Design repousse un peu plus haut la barre du réalisme sur Flight Simulator, et forge à nouveau son expérience sur le simulateur 737 Next generation.


Achat et liens utiles:

Voici les différents liens utiles concernant l'actualité et les produits d'Ariane Design. Attention, il faut être enregistré pour pouvoir profiter de tout le forum.

News et mise-à jour:

http://www.arianedesign.com

Achat en ligne:

Ariane's store

Forum et support:

Forum

Vidéo de présentation:

Voir la vidéo

Ce qu’on aime :

• Qualité graphique interne.
• Finesse des textures externes.
• Ambiance sonore cockpit et moteurs très réussie.
• Un FMC complet.
• Documentation complète.

Ce qu'on n'aime pas:

• Certains circuits ne sont pas simulés.
• Support client peu réactif.
• Le prix.
• Gourmand en performance.
• Le manque de mises à jour régulières

Machine de test :
PC utilisé pour le test:
Processeur: C2D 6600
Carte graphique: 8800GTX
RAM: 2048Mo
OS: Windows XP home

Rédaction : Arnaud Chappée, mise en page : Valentin Svetchine, photos : Xavier Jehl


Votre avis !






  English Deutsch Español Português












"Voilà un excellent travail bien utile à de nombreux néophytes tels que moi. Je vous remercie énormément et jamais assez du bonheur de votre transmis du savoir."
Antoine van Wambeke, Belgique

Copyrights Xavier Jehl "Cthulhus" 2004 - 2017 : Rédacteurs : Xavier Jehl, Valentin Svetchine, Ludovic Potier, Loïc Lelièvre
Conception et Administration : Xavier Jehl / Valentin Svetchine - CNIL : n°1236633 - Nombre de pages vues :